Actus locales

Ecoles, crèches, transports : le plan de déconfinement dévoilé à Toulouse

02 mai 2020 à 10h25 Par Guillaume Pannetier
Le plan de déconfinement de Toulouse.
Crédit photo : Toulouse FM

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a présenté ce vendredi, le plan de déconfinement de Toulouse. Découvrez ce qu'il se passera à partir du 11 mai dans les écoles, les crèches et les transports en commun. Une chose est sûre, la vie ne reprendra pas comme avant.

Dans une visio-conférence de presse ce vendredi, le maire Jean-Luc Moudenc a donné des détails sur le déconfinement dans les services municipaux, à partir du 11 mai.

Les écoles

A Toulouse comme ailleurs, les écoles vont rouvrir mais de façon progressive. Le 11 mai, les enseignants feront leur rentrée. Certains élèves des écoles maternelles et primaires seront accueillis à partir du 12 mai. Ce jour-là, 68 écoles seront ouvertes, soit un tiers des établissements de la ville.

Le maire estime à "3.500 ou 4.000 enfants" le nombre d'élèves qui pourraient revenir en classe le mardi 12 mai. Il explique aussi que dans chaque école il y aura une "pièce dédiée" pour accueillir des enfants présentant des symptômes du Covid-19.

Des écoles qui ouvrent mais avec des capacités limitées. Chaque école pourra accueillir 45 élèves maximum, 90 pour les groupes scolaires. « Les cantines fonctionneront, mais sur la base de repas froids. Les enfants pourront manger à leur place, ou sous le préau, s’il fait beau, dans le respect des distanciations sociales » indique le maire. Jusqu’au 4 juillet, date de la fin des cours, les familles seront exonérées du paiement de ces repas. 

Les crèches

La totalité des crèches municipales rouvrira le 11 mai, soit 40 crèches et 9 crèches multi-familiales. Pas plus de 10 enfants par pièces. Les agents de la collectivité seront équipés de masques. L'idée, "c'est d'être souple", pour les familles qui ne veulent pas remettre leur enfant en crèche aussi longtemps que d'habitude.

Les transports en commun Tisséo

Le 11 mai, Tisséo va augmenter sensiblement son trafic. Toutes les lignes seront opérationnelles mais en mode "vacances scolaires", c’est à dire avec moins de passages. Pour respecter la distanciation physique entre usagers, "la responsabilité individuelle sera importante", insiste Jean-Luc Moudenc, qui en appelle "à la responsabilité des Toulousains."

Les règles d'hygiène seront strictes : port du masque, gel à disposition pour les voyageurs (60 distributeurs à disposition), des pastilles collées sur les sièges pour signifier qu'ils sont condamnés etc.
La surveillance du réseau par le système du réseau de caméras sera renforcée. Des agents pourront ainsi contrôler les flux en amont, au niveau du compostage, si une forte fréquentation est observée.
Enfin l'ouverture des portes sera automatique afin de ne pas avoir à les toucher. 

Par ailleurs, le stationnement des véhicules sur la voie publique redeviendra payant à partir du 11 mai.