Une statue d’Emmanuel Macron installée dans un camp de sans-abri par l'artiste de Toulouse James Colomina

La sculpture une journée avec les sans-abri parisiens avant d'être reprise par son créateur. Une œuvre éphémère pour dénoncer la banalisation de la misère par l'artiste toulousain James Colomina.

TOULOUSE FM
Avec son Suvre expos�e � Paris, l'artiste toulousain James Colomina souhaite d�noncer la banalisatio
Crédit: Olivier Bac

21 décembre 2020 à 12h05 - Modifié : 23 décembre 2020 à 15h54 par Guillaume Pannetier

Pour le premier jour de l’hiver, l'artiste toulousain James Colomina vient de créer une statue d’Emmanuel Macron installée dans un campement de sans-abri à Paris. L'artiste James Colomina a déposé une statue de résine représentant Emmanuel Macron devant des tentes de SDF, pour dénoncer la banalisation de la misère. C'est dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 décembre, que cette statue est apparue dans le 10e arrondissement parisien le long du canal Saint-Martin.

La banalisation de la misère des sans-abri

"J’ai voulu dénoncer la banalisation de la misère des sans-abri enfermés dehors et trop souvent oubliés", a expliqué l’artiste toulousain engagé, que l’on surnomme le "Banksy français". Son objectif était de confronter le président à la misère et à la réalité : "Le message n’est pas politique, il est sociétal, pour moi c’est un signal d’alarme. En créant cette œuvre, j’espère mettre la lumière sur les sans-abri. Il faut qu’on cesse de s’habituer à la misère."

Un artiste engagé

Ce n’est pas la première fois que l'artiste produit une œuvre engagée. La semaine dernière, à Toulouse, avec une de ces sculptures rouges, il a évoqué « l’addiction aux écrans en cette période de confinement ». Miami est la prochaine ville où une de ses œuvres doit porter « un message sociétal » cher à James Colomina.

Dernier article