Un toulousain licencié sur Tweeter

16 janvier 2013 à 0h00 par La rédaction

Patrick F.refuse de retirer ses tweets et veut porter l'affaire en justice. Quelques mots de trop sur Twitter, et c'est le licenciement. Patrick F., 21 ans, a perdu son emploi de charg� de client�le chez T�l�performance le 17 d�cembre dernier. En cause, plusieurs messages sur le r�seau Twitter, �crits entre le 12 et le 22 novembre et o� il cite SFR, client important de T�l�performance. Le 12 novembre, Patrick F. �crit : �Je suis oblig� de dire �Sfr service r�siliation Gold � Toulouse, Patrick bonjour.� Putain c'est trop long #SFR de merde�. Le 21 novembre, il ajoute �On vient de m'annoncer que Big Brother SFR veille � sa r�putation sur le web et qu'il y aurait des dissidents � TP, sentiment de libert� #SFR�. Puis �Nouvelle offre Red 100 min/100 SMS. S�rieusement vous voulez contrer quoi avec cette offre useless ? Je ne vous pige pas des fois #SFR.� Dans sa notification de licenciement pour faute grave, la direction de T�l�performance �voque des �propos d�nigrants r�it�r�s envers le client de l'entreprise, tenus sur Twitter, qui est un espace accessible � tous. Il s'agit donc de communications publiques qui ont un lien avec votre activit� professionnelle et qui causent un trouble � l'entreprise, portant directement atteinte � l'image de l'entreprise.� Le jeune employ� assume, lui, l'ensemble de ses tweets, qu'il refuse d'ailleurs de retirer du r�seau social.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6