Trois manifestations au centre-ville de Toulouse ce samedi

Alors que les petits commerces rouvrent à peine à Toulouse, trois nouvelles manifestations sont prévues ce samedi. Découvrez à quoi faut-il s'attendre ce week-end dans la Ville rose.

TOULOUSE FM
Samedi dernier, une manifestation non d�clar�e contre la loi s�curit� globale a r�uni plusieurs mill
Crédit: Fabio Pereira / Toulouse FM

3 décembre 2020 à 18h00 - Modifié : 4 décembre 2020 à 16h17 par Guillaume Pannetier

Alors que plusieurs commerçants de la Ville rose demandent au préfet de "sanctuariser le centre-ville" en créant des zones commerciales protégées afin d'interdire les manifestations, trois nouvelles manifestations sont prévues ce samedi à Toulouse. 

Deux manifestations déclarées en préfecture

  • - À 10 heures, depuis le quartier d'Arnaud-Bernard jusqu'au Monument aux morts, à François Verdier, la CGT et la FSU appellent à manifester "contre la précarité et pour la création d'emplois". Cette manifestation a été déclarée en préfecture.
  • - À 14 heures, depuis le quartier de Saint-Cyprien jusqu'au Monument aux Morts.La deuxième manifestation est organisée à l'appel de plusieurs associations, dont le DAL 31, et porte sur l'abrogation de la réforme de l'assurance chômage. Cette manifestation a été déclarée en préfecture.
  • - Et enfin la dernière manifestation débutera avec un rassemblement à 17h devant le métro Capitole. Sur les réseaux sociaux, cet appel à manifester est contre la loi de Sécurité Globale. Cette manifestation n'a pas été déclarée en préfecture.

Des commerçants excédés par les manifestations violentes

Plusieurs commerçants du centre-ville à Toulouse, sont excédés par les manifestations à répétition le samedi et demandent à la préfecture de délimiter les zones de manifestations pour permettre de créer des zones commerciales protégées, où les manifestations seraient interdites. "Il y en marre, chaque samedi c'est pareil en fin d'après-midi les manifestations sont violentes avec des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre." témoigne Charles qui gère une boutique de prêt-à-porter. 

Fortement fragilisés par la crise sanitaire suite au coronavirus, les commerçants souhaitent pouvoir travailler sereinement. Ils ne veulent pas revivre les samedis "Gilets Jaunes" où les clients étaient peu nombreux à flâner dans le centre-ville. Le mois de décembre est surtout crucial pour les commerçants qui veulent essayer de remonter la pente suite à la Covid-19. Une rencontre doit avoir lieu ce vendredi 4 décembre 2020 avec le préfet de la Haute-Garonne et de la région Occitanie, Etienne Guyot.

Pour le maire, il faut cesser "les manifestations illicites du samedi"

Sur Twitter, le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc s'est exprimé sur le sujet. Il souhaite que "les manifestations illicites du samedi après-midi s'arrêtent" car elles "engendrent des désordres et détruisent des emplois."

Dernier article