Toulouse. Voici pourquoi les sirènes d'alerte à la population vont sonner ce mercredi midi

Le 24 mars n’est pas le premier mercredi du mois, mais à Toulouse, les sirènes vont de tout même retentir. Explications.

TOULOUSE FM
Trois sir�nes du d�partement seront test�es dans le cadre de la r�ception des travaux mercredi 24 ma
Crédit: SDIS 31

23 mars 2021 à 17h46 - Modifié : 25 mars 2021 à 8h17 par Guillaume Pannetier

Les sirènes d'alerte à la population vont sonner ce mercredi 24 mars 2021 à Toulouse et en Haute-Garonne. Pas de panique, ce n'est qu'un exercice. Trois sirènes du département seront testées dans le cadre de la réception des travaux ce mercredi 24 mars 2021, dans l’ordre suivant :

– la sirène située "avenue de l'URSS" à Toulouse retentira pour essai mercredi 24 mars 2021 en milieu de matinée
– la sirène située "chemin d'En Bedel" à Roumens retentira pour essai mercredi 24 mars 2021 en début d'après-midi
– la sirène située "avenue de Vaudreuille" à Revel retentira pour essai mercredi 24 mars 2021 en début d'après-midi

Dans les 3 cas, plusieurs essais pourront être réalisés dans un intervalle de 15/30 minutes.

Qu’est-ce que le SAIP ?

Le SAIP est un ensemble d’outils (dont font partie les sirènes) qui permet la diffusion d’un signal ou d’un message par les autorités lors d’un événement d’une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle ou industrielle, attentat terroriste) aux personnes qui sont susceptibles d’en subir les effets. Son déclenchement est de la compétence du maire et du préfet, voire du ministère de l’Intérieur.

Le SAIP mobilise plusieurs vecteurs d’alerte et d’information de la population comme les sirènes ou la diffusion de l’alerte à des opérateurs relayant avec leurs propres moyens ces informations (notamment panneaux à messages variables et radios).

Zoom sur les sirènes

Le ministère de l’Intérieur modernise le réseau de sirènes d’alerte (mis en place à partir de 1948 pour faire face à une attaque aérienne) et a revu leur implantation afin de mieux prendre en compte les nouvelles natures de risques et répondre de manière plus pertinente aux besoins actuels de la population.

Elles continuent de sonner pour essai le 1er mercredi du mois.

Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont en tout 120 sirènes (49 existantes et 71 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. Le déploiement est en cours de finalisation. À cette occasion, des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d’une sirène au SAIP.

Que faire lors d’une (véritable) alerte ?

Plusieurs choses sont à faire dans le cas où une alerte, et non un exercice sont en cours :

- Se calfeutrer dans un espace clos, en bouchant si possible les ouvertures (portes, aérations, cheminées..) dans le cas d’une pollution aérienne par exemple ;

- Stopper le fonctionnement de la climatisation, du chauffage ;

- Allumer la radio et rester à l’écoute de nouvelles consignes.

En revanche, voici ce qu’il ne faut pas faire dans le même cas :

- Rester dans sa voiture ;

- Se déplacer pour aller chercher les enfants à l’école ; 

- Utiliser les réseaux téléphoniques ;

- Rester devant une surface vitrée ;

- Ouvrir les fenêtres ;

- Allumer un feu ;

- Quitter l’abri sans consignes en ce sens de la part des autorités.

Bien évidemment, les consignes évoluent selon la situation et le risque au moment de l’alerte.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret