Actus locales

Toulouse veut faire la chasse aux mégots jetés dans les rues de la ville

28 février 2019 à 08h34 Par Stéphanie Mosbach
Les cendriers de poche distribués par Toulouse Métropole d'ici fin mars 2019 chez les 150 buralistes de Toulouse et Toulouse Métropole
Crédit photo : Stéphanie Mosbach

En finir avec les mauvaises habitudes des Toulousains ! Déjections canines, mictions, canettes, papiers jetés sur la voie publique ou encore mégots ... la mairie de Toulouse souhaite sensibiliser les Toulousains à la propreté de leur Ville, voire faire changer les comportements. Un an après la mise en place de la Brigade contre les Incivilités, composée de 18 agents, l'heure est au bilan. Le nombre de PV a doublé. La brigade, qui complète la police municipale dans le domaine précis de la propreté, a boosté les statistiques. Le nombre de PV dressés en 2018 est de 1677. Et le chiffre a été multiplié par dix en deux ans. Pour l'élu de Toulouse Métropole en charge de la coordination de la Propreté, Emilion Esnault "Le bilan est positif, mais on peut encore mieux faire. La propreté c'est l'affaire de tous. Pas seulement de la Ville et des agents municipaux. C'est aussi l'affaire de chacun, des Toulousains". Au cours d'une conférence de presse, l'élu a présenté les moyens mis en place : 45 millions d'euros du budget annuel, 800 agents sur le terrain, dont certains 24h/24 lors de jours de manifestations, notamment celles des Gilets Jaunes, le week-end. Côté équipement : 91 balayeuses et laveuses sur la Métropole, dont 52 à Toulouse. Cinq hydrocapeuses seront bientôt livrées d'ici fin 2019. Pour l'élu "les moyens techniques ont été déployés au maximum". En ligne de mire cette année, les mégots de cigarettes jetés négligemment parterre, qui finissent dans la Garonne, puis dans la mer et polluent chacun 500 à 1 000 litres d’eau. Un fléau bien particulier qui peut coûter à son auteur une amende de 68 euros. Alors pour éviter le volet répressif Toulouse Métropole propose quelques solutions aux fumeurs. Lesquelles ? Emilion Esnault, le vice-président de Toulouse Métropole en charge de la Propreté (...)

Écouter le podcast

Pour lutter contre le fléau des mégots, 50 000 cendriers de poche, souples et hermétiques aux odeurs, vont être distribués aux 150 buralistes de la Métropole et de la ville de Toulouse. Une action en lien avec la Fédération des buralistes de Midi-Pyrénées avec pour objectif de sensibiliser les fumeurs au bon geste. Dans le même temps, Toulouse Métropole veut augmenter le nombre de cendriers disponibles dans l’espace public, notamment en installant davantage de corbeilles de rue avec "l'indispensable" éteignoir. Le nombre de "corbeilles tulipes" va passer de 500 actuellement à 900 en 2020. Quant aux entreprises, elles vont être incitées à fixer des cendriers sur leur façade. Un rappel sera aussi fait aux propriétaires de bars quant à leur obligation de mettre des cendriers à disposition sur leurs terrasses. Des campagnes de sensibilisation seront menées auprès des lycées et d'établissements d’enseignement supérieur. Enfin, une campagne de communication humoristique de sensibilisation pour inciter les Toulousains à adopter "un geste volontaire et responsable" a été lancée mercredi 27 février 2017.  

Ce cendrier de poche sera distribué dans les prochains jours

dans les 150 bureaux de tabac toulousains et de la métropole