Actus locales

Toulouse rend hommage aux victimes de l'école juive Ohr Torah

05 novembre 2019 à 12h48 Par Guillaume Pannetier
Nicolas Sarkozy, Jean-Michel Blanquer et Jean-Luc Moudenc ont nommée une allée du parc Edmond Michelet à Toulouse, allée Monsonégo-Sandler, du nom des victimes de Mohamed Merah.
Crédit photo : Guillaume Pannetier

Mardi 5 novembre 2019, un hommage aux victimes de l’école juive Ohr Torah a été rendu à Toulouse en présence de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy et du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

C’était une cérémonie sobre et émouvante durant laquelle a été dévoilée une plaque commémorative nommant une allée du parc Edmond Michelet dans le quartier Bonnefoy, « allée Monsonégo-Sandler » des noms de familles des victimes. Ensuite une plantation de trois cyprès et d’un magnolia à été fait. La cérémonie s’est déroulée en présence du maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer et de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. Un rassemblement pour rendre hommage à Myriam Monsonégo, Gabriel, Arié et Jonathan Sandler, qui ont été victimes de Mohamed Merah, le 19 mars 2012. Les personnalités publiques et les familles de victimes se sont ensuite exprimées pendant plusieurs minutes avec des discours émouvants.

Jean-Luc Moudenc, Nicolas Sarkozy et Jean-Michel Blanquer quelques minutes avant de plantation de cyprès.

Lors du discours l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy rajoute : « Face à ces barbares, nous devons défendre notre civilisation. Nous ne nous laisserons pas bâillonner. » Pour Jean-Michel Blanquer, c’est justement dans ce lieu où la tragédie s’est déroulée qu’il faut réaffirmer les valeurs de la République : « Devant cet acte, la France fait bloc. Elle fait valoir sa devise à travers l’école. »

En septembre dernier, trois allées du parc Niel à Toulouse ont été renommées en hommage cette fois aux trois victimes militaires.