Toulouse : Mobilisation, Gilets Jaunes, Acte X

TOULOUSE FM
Gilets Jaunes rue Boulbonne à Toulouse samedi 12 janvier 2019
Crédit: St�phanie Mosbach

18 janvier 2019 à 17h26 - Modifié : 19 janvier 2019 à 12h00 par St�phanie Mosbach

Toulouse sera-t-elle la ville du grand rassemblement demain, samedi 19 janvier 2019 ? Deux mois après la première manifestation du mouvement dit "des Gilets Jaunes", mouvement de citoyens, la Ville rose se prépare à être le théâtre d'un Acte X. Après avoir tenté d'approcher le Président Emmanuel Macron venu pour présenter ses vœux 2019 aux armées sur la base de Francazal, ils se sont donnés rendez-vous à 14h à la station de métro de Jean-Jaurès. La manifestation n'a pas été déclarée en Préfecture. Le parcours n'est donc pas connu. Mais les manifestants devraient emprunter les grands boulevards, avant de se diriger vers le centre. Plusieurs endroits à heure fixe sont annoncés s’ils venaient à être dispersés : les Carmes à 16h, François Verdier à 17h et Jean-Jaurès à 18h. En parallèle, les militants de l'intersyndicale CGT 31 et FSU 31 ont également appelé à manifester. Le rendez-vous est donné place Arnaud-Bernard à 14h. Une manifestation qui a été déclarée en Préfecture. Les deux rassemblements Gilets Jaunes et syndicalistes pourraient converger ensemble. 

Mais pour cet Acte X deux nouveautés par rapport aux précédentes. Notamment, une manifestation nocturne. Une première ! Il devrait y avoir deux manifestations. Une en journée. Et une autre la nuit avec un rendez-vous lancé à 21h à la station de métro François Verdier. Toulouse a aussi été désignée par certains comme "la ville de rassemblements des villes des départements limitrophes". La présence de Maxime Nicolle, l'une des figures du mouvement, alias "Fly Rider", est aussi annoncée. Il a confirmé sur les réseaux sociaux qu'il serait dans le cortège des manifestants samedi à Toulouse. Ce qui ne fait pas l'unanimité au sein des Gilets Jaunes de la région "qui ne veulent pas de porte-parole". 

Tisséo annonce dès ce soir que des perturbations sont à prévoir demain à partir de midi. Le réseau de bus dans l'hypercentre sera très fortement perturbé. Les lignes L1, L7, L8, L9, 12, 13, 14, 15, 23, 27, 29, 39, 44, 45, 63, 66, 70 ainsi que la Navette Aéroport seront déviées. La Navette Centre-Ville et la ligne 31 seront suspendues. Les usagers sont invités à privilégier le métro. Mais la Préfecture pourrait, selon la situation, prendre la décision de l'interrompre. 

La Mairie de Toulouse a également pris des mesures de prévention. Elle sera fermée samedi et dimanche. Dès 13h, samedi, certains jardins publics seront fermés comme celui du Grand Rond, le jardin Royal et celui de Compans-Cafarelli. 

Quant à la collecte "Mon sang pour les autres" par l'EFS, elle est annulée.

La Préfecture de Haute-Garonne a renouvelé de son côté son dispositif de sécurité. "En raison des troubles importants liés à l’ordre public dans le département de la Haute-Garonne, qui se déroulent depuis novembre 2018, des mesures particulières sont prises et prolongées par les autorités concernant la réglementation en matière de distribution de carburant, le port et le transport d’armes de chasse et de munitions ainsi que la détention et l’utilisation d’artifices de divertissements" (arrêtés préfectoraux en date du 16 janvier 2019).

Une nouvelle journée de mobilisation pour les commerçants. Cette semaine, sept cents d'entre-deux ont fait entendre leur voix en lançant le mouvement "Commerces à vendre !". Une action symbolique pour expliquer leur désarroi et la situation économique, financière dans laquelle ils sont plongés depuis deux mois. Cet Acte X sera aussi le deuxième samedi des soldes. Le week-end dernier nombre de magasins, boutiques et autres commerces ont dû baisser le rideau et/ou fermer, très tôt dans l'après-midi, en raison des débordements dus à la manifestation. Des clients égalements coincés dans les grands magasins. 

Toulouse qui a connu lors de l'Acte IX une recrudescence de Gilets Jaunes "plus de 6 000 selon la Préfecture, 15 000 selon le mouvement citoyens". Beaucoup redoutent cet Acte X. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a appelé "A ne pas aller manifester. C'est la porte ouverte aux casseurs." Concernant le dispositif de sécurité, le maire a confirmé qu’il avait demandé "des moyens supplémentaires" directement au Chef de l’État, jeudi, lors de sa visite à la base militaire de Francazal. 

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret