Actus locales

Toulouse : le tableau attribué au Caravage a déjà été vendu / La vente aux enchères annulée

25 juin 2019 à 18h03 Par Stéphanie Mosbach
Marc Labarbe devant le tableau "Judith et Holopherne" attribué au peintre italien Caravage
Crédit photo : Stéphanie Mosbach

A 48 heures de la vente du célèbre tableau attribué au Caravage, la vente est annulée.

Une histoire rocambolesque ! A deux jours de la vente aux enchères, annoncée comme la vente de l'année en France, du célèbre tableau attribué au peintre italien Caravage, tout est annulé. Sa mise en vente ce jeudi à la Halle aux Grains n'aura pas lieu. Marc Labarbe, le commissaire-priseur chargé des opérations, a indiqué aujourd'hui mardi dans un communiqué que la toile a été cédée, "de gré à gré", à un "acheteur étranger". Ce tableau attribué au maître du clair-obscur va quitter la France. Mis à prix 30 millions d'euros, certains spécialistes l'estimaient entre 120 et 150 millions d'euros. Selon celui qui l'a trouvé, Marc Labarbe, "l'acheteur est un collectionneur proche d'un musée". Il pourrait donc à priori réapparaître prochainement, après restauration, dans un lieu public. C'est ce qui aurait aussi convaincu les deux chefs d'orchestre de cette vente aux enchères, dont Eric Turquin, le célèbre expert qui a authentifié le tableau, et associé à la vente avec la Maison Labarbe place Saint-Aubin, à Toulouse. Reste à savoir le prix ?! Mais là, il sera difficile d'en savoir plus. La vente est "couvert par un engagement de confidentialité pour ce qui concerne le prix et l'identité de l'acheteur", selon le commissaire-priseur toulousain. L'oeuvre de "Judith et Holopherne", avait été découverte par hasard dans un grenier, il y a cinq ans. Une œuvre unique perdue en 1617 et retrouvée en 2014. Un habitant de la région toulousaine, monté à cause d'une fuite d'eau au dernier étage de la demeure familiale, avait découvert un tableau qu'il n'avait jamais vu, un tableau sali mais bien conservé. Certains spécialistes affirmaient que le tableau était une reproduction jusqu'à l'annonce de son authentification. Le mystère sur le vendeur et son prix va encore alimenter les conversations et les spéculations. Mieux qu’un film à suspense !