Toulouse : Journée de mobilisation

TOULOUSE FM
Manifestation cet après-midi dans les rues de Toulouse
Crédit: St�phanie Mosbach

19 mars 2019 à 17h02 - Modifié : 4 avril 2019 à 6h42 par St�phanie Mosbach

La CGT, FO, FSU et Solidaires ont appelé à une journée de grève interprofessionnelle et de manifestations ce mardi, afin de faire entendre leurs revendications. Une grève interprofessionnelle partout en France. Au moins 5 000 personnes ont manifesté ce mardi après-midi à Toulouse. A l’appel de plusieurs syndicats, employés du secteur public et privé ont manifesté côte à côte dans la Ville rose. Avec pour revendications : la hausse des salaires, l’emploi, les retraites, la protection sociale et le développement durable. Les enseignants et étudiants étaient eux aussi nombreux dans la rue. Ils se sont mobilisés contre la réforme du lycée voulu par le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. Une mobilisation largement suivie dans les écoles, cinquante établissements toulousains du premier degré étaient fermés. La manifestation s’est élancée de Saint-Cyprien à 14h pour prendre la direction du Monument aux morts. Une cinquantaine de gilets jaunes ont pris la tête de cortège devant la banderole intersyndicale. Vers 16h, fin de la manifestation, aucun incident n'était à déplorer. Des manifestants qui se sont donnés rendez-vous ce samedi 23 mars place du Capitole pour l’acte 19 des gilets jaunes. Malgré les mesures d’interdiction annoncées hier par le Premier ministre, Edouard Philippe. En fin de matinée, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, en visite à Toulouse, a confirmé les annonces d'interdiction du gouvernement au maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc. Venu commémorer en ce mardi 19 mars 2019, les attentats de Toulouse, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a précisé que la place du Capitole ne serait pas le seul lieu interdit aux manifestations. C'est au préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot de délimiter cette zone, selon ses observations et avec l’expertise du Délégué départemental de la sécurité publique. Le maire de Toulouse espère que cette décision sera mise en place dès ce samedi 23 mars 2019. En revanche, Jean-Luc Moudenc n'a pas obtenu satisfaction en ce qui concerne le renfort d'effectifs. Selon le maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, qui a interrogé le ministre de l'Intérieur à ce sujet "Ce n’est pas, pour l’heure, à l’ordre du jour". 

Dernier article