Actus locales

Toulouse : grève du personnel à l'université Paul Sabatier

26 mars 2019 à 12h10 Par Anthony Delmas
Ce matin, blocage du campus de l’université Paul Sabatier, à Toulouse
Crédit photo : Anthony Delmas

Il était difficile de se rendre à l’IUT3 Paul Sabatier en ce mardi. Le personnel BIATSS (bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniciens de service et de santé) organisé un piquet de grève devant l’entrée de l’université depuis 6 heures du matin. Des poubelles ont été placées devant les portails pour empêcher l’accès aux voitures. Les piétons pouvaient quant à eux rentrer librement. Le personnel avait déjà mené une action similaire jeudi dernier où ils étaient une centaine. Ce matin, il y avait moins de monde. Conséquences du mouvement ? Certains cours ont été retardés, voire annulés. 

L’agenda social au cœur des revendications

"On se bat contre l’agenda sociale du président de l’université", explique Cécile Da Silva, Secrétaire pédagogique et porte-parole du mouvement.

Écouter le podcast

Selon le personnel, ce nouvel agenda social va entraîner "une augmentation des heures de travail sans véritablement une rémunération à sa juste valeur". Selon la même source "des postes pourraient être aussi supprimés". Une rencontre est prévue avec le Président de l’université dans la semaine. Au menu des discussions : le résultat des groupes de travail face à la contestation.

Vers midi, le blocage a été levé par le personnel BIATSS gréviste. Mais ils pourraient à nouveau mener d'autres actions.