Actus locales

Toulouse. Des sacs insolites débarquent pour enlever la peur du ridicule

16 décembre 2019 à 10h01 Par Guillaume Pannetier
Devant le lycée Ozenne à Toulouse, des lycéens arrivent avec des sacs insolites.
Crédit photo : Sacs Insolites.

Pour vaincre la peur du ridicule, chaque vendredi les lycéens de l'établissement Ozenne à Toulouse, organisent un concours dont le but est de ramener LE sac insolite. L'objectif est de casser les codes dans l'apparence des jeunes. Un succès qui émerge dans les lycéens toulousains.

L'idée est venue de six amis lycéens. Le groupe d'amis apportaient dans l'établissement scolaire des sacs " insolites " pour jouer ensemble. " Tout le monde a rigolé quand on avait nos sacs " témoigne Maxime. Quelques semaines plus tard, cette initiative touche les autres lycéens qui apprécient le projet. " Nos professeurs s'intéressent au projet. Un élève avait amené une machine à café en tant que sac, et il a servi un café à l'enseignant juste après. "

« Ce succès, on s’y attendait un peu »

Par la suite, le groupe d'amis décide alors de créer un compte Instagram sur lequel, des clichés des sacs sont postés sur le réseau social. L'idée s'est ensuite diffusé dans différents établissements toulousains comme St Sernin, Stéphane Hessel ou bien encore Pierre de Fermat. " Beaucoup de lycéens participants au projet. On reçoit de nombreuses photos par jour. On est très heureux de ce succès. " explique Maxime. Une fierté pour ce groupe d'amis qui atteint déjà plus de 3 293 abonnés et un engagement très important de la part des internautes. Un concours a lieu chaque vendredi, où les abonnés votent pour élire le meilleur sac insolite de la semaine.

Voir cette publication sur Instagram

Un grand bravo à notre nouveau vainqueur @dilan_mtl ! Une semaine 4 pleine de folie et de surprises. Merci à tous. #sacsinsolites

Une publication partagée par Le Ridicule C’est Le Serieux (@sacs_insolites) le

« L’essentiel c’est que le message passe »

Avec ce succès très grand, les six jeunes lycéens toulousains, veulent faire comprendre que l'apparence doit passer au second plan. " Les jeunes aujourd'hui doivent combattre cette peur du ridicule " explique Maxime. Le projet à même dépasser les frontières de la ville Rose, d'autres étudiants en France les ont déjà contactés. La bande des copains, n'est pas prête de s'arrêter là, et a déjà d'autres idées de projets derrière la tête. La motivation et l'enthousiasme de ces jeunes sont bien présents. Notamment avec un projet solidaire, dont le but serait de remplir des sacs avec de la nourriture pour des associations par exemple.