Actus locales

Toulouse : Après les Gilets Jaunes, les "Stylos Rouges"

07 février 2019 à 13h45 Par Stéphanie Mosbach
Les enseignants dans la rue. A Toulouse, ils protestent contre les réformes du ministre de l'Education Nationale
Crédit photo : Stéphanie Mosbach

Inspiré du mouvement des Gilets Jaunes, les professeurs lancent les "Stylos Rouges". Il est devenu le symbole de leur colère sur les réseaux sociaux. Plus de 67 000 professeurs ont rejoint la page Facebook créée à la fin de l'année 2018. Ce regroupement réclame plus de "reconnaissance de la part de l'Etat". A Toulouse, les enseignants se mobilisent aussi ! Contre les réformes du lycée et du baccalauréat annoncées par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. Plusieurs lycées toulousains et de l'agglomération sont mobilisés "contre la réforme Blanquer". Une initiative qui est partie du lycée Victor Hugo, à Colomiers.

Mardi 5 février 2019, les professeurs Stylos Rouges étaient nombreux à battre le pavé toulousain. Ils dénonçaient un malaise au sein de l'Education Nationale. Les revendications étaient multiples : moins d'élèves par classe, fin de la suppression des postes d'enseignants, reconnaissance du métier, revalorisation de leur statut, hausse des salaires. Aujourd'hui, les "enseignants en colère" veulent faire entendre leur voix. Ils entendent mener des actions. Le 30 janvier 2019, ils avaient déjà manifesté devant le rectorat de Toulouse.

Autre action de leur part, hier, mercredi 6 février 2019, une centaine de professeurs ont remis symboliquement leur démission, avec effet immédiat, de leur poste de professeur principal. Ils ont également remis à la Rectrice de l'académie une série de revendications et se sont engagés à ne pas "devenir professeur principal" à la rentrée prochaine. Ils souhaitent rencontrer rapidement la Directrice académique des services de l’Education nationale, Elisabeth Laporte. 

Dès ce soir, jeudi 7 février 2019, une Nuit des Lycées nationale. L'idée est d'occuper un établissement, voire de dormir sur place. Pour l'instant le ou les noms des lycée(s) en question n'ont pas été divulgués. Un effet de surprise souhaité par les enseignants ! Une manière aussi de ne pas être freiné dans leur action. Plusieurs lycées toulousains et de l'agglomération devraient participer au mouvement. 

D'autres actions sont prévues ... plusieurs idées circulent sur les réseaux sociaux comme : accorder des notes de 20/20 à tous les élèves de la Seconde à la Terminale "pour bloquer Parcoursup".

Les professeurs des lycées ne sont pas les seuls à protester. Les Collèges entendent également mener des actions comme : annuler l'organisation ou la correction de l'épreuve des brevets blancs.

Le mouvement des Stylos Rouges pourrait se rassembler prochainement. La date du samedi 16 février 2019 a été lancée sur les réseaux sociaux. Avec un rassemblement place du Capitole pour une correction collective des copies.