Policiers roués de coups par des gitans

17 janvier 2013 à 0h00 par La rédaction

Ils venaient d'interpeller l'auteur d'un d�lit routier. Ils ont �t� conduits � l'h�pital. Traumatisme cr�nien pour l'un, traumatisme facial et d�placement dentaire pour l'autre deux policiers toulousains ont �t� rou�s de coups et s�v�rement bless�s, peu avant minuit, mardi soir, � l'entr�e du camp de gens du voyage de Ginestous au Nord de Toulouse. Quelques instants plus t�t, alors qu'ils effectuaient une mission de surveillance, avenue des Etats-Unis, ils avaient rep�r� une voiture qui roulait tous feux �teints et avaient pris l'initiative de la suivre sur le cheminement de Fenouillet. Ils l'ont intercept�e, rue des M�sanges, � l'entr�e du camp de gens du voyage s�dentaris�s. Le conducteur a �t� interpell�, menott� et conduit dans la voiture de service. Pendant ce temps, son passager a pris la fuite. A ce moment-l�, une vingtaine de r�sidents des lieux se sont post�s autour du v�hicule de police. Ils ont d�fonc� les portes, bris� des vitres et �lib�r� le conducteur interpell� en extirpant les policiers de leur voiture. L'un d'eux, au sol, a subi une pluie de coups. Lacrymo et flashball Dans la confusion, les policiers sont parvenus � appeler des renforts qui sont arriv�s rapidement sur place avant d'�tre pris � partie � leur tour. Les deux fonctionnaires de police bless�s ont �t� conduits � l'h�pital Purpan. L'un d'entre eux, rest� un moment inconscient, a subi un scanner de contr�le dans la journ�e d'hier. Le m�decin a prescrit � chacun un arr�t de travail de trois jours. Ils doivent rencontrer aujourd'hui le m�decin l�giste. Une enqu�te est ouverte afin de retrouver les auteurs de ces violences nocturnes. La violente agression dont ont �t� victimes ces deux fonctionnaires de police dans l'exercice de leurs fonctions a profond�ment choqu� les policiers toulousains. Hier, la condamnation �tait unanime. Dans un communiqu�, le bureau d�partemental du syndicat Alliance police nationale a indiqu� qu'il ne pouvait que �d�plorer de tels agissements envers les forces de l'ordre et condamner fermement ces actes, en demandant que les auteurs soient condamn�s � hauteur de leurs m�faits.� Le syndicat a assur� les trois policiers qui composaient la patrouille et ont �t� pris pour cible de son �entier soutien�.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6