TFC

Nice 0-1 TFC : Le hold-up parfait

04 février 2018 à 01h00

Deuxième victoire de rang pour les hommes de « Mika » Debève qui se sont imposés 1-0 face à l'OGC Nice. Ultra réalistes, les Haut-Garonnais ont profité d'un exploit de Max-Alain Gradel pour décrocher les trois points.

 

Résumé

  « Dominer n'est pas gagner ». Les Aiglons risquent de se souvenir longuement de cet adage, eux qui dominent la rencontre d'une main de maître dès le coup d'envoi. Et la première frappe de Gradel qui rase la transversale (2') n'est qu'un mirage. Le Gym ne cesse d'attaquer comme sur le coup de casque de Makengo (6'). Le TFC passe près de la correctionnelle lorsque Srarfi touche le poteau de Lafont (22'). Avant la pause, dernière alerte avec un tacle de Michelin qui ne joue pas le ballon sur Makengo dans la surface mais M. Gautier ne siffle pas penalty. Toujours autant sevrés de ballons, les Violets sont regroupés derrière avec deux lignes particulièrement resserrées. Il faut attendre un éclair de génie signé Gradel pour sortir le TFC de ce marasme offensif. L'Ivoirien profite d'un ballon de contre d'Imbula pour enrouler et trouver la lucarne de Benitez (67'). Malgré 75% de possession de balle pendant l'intégralité de la partie, les Niçois ne parviennent pas à se trouver dans la dernière passe. Les Haut-Garonnais réalisent le braquage parfait et passent de la 19ème à la 15ème place (26 points).    

Les stats

 
  • Les Violets ont mis fin à une série de 8 défaites TCC à l'extérieur.
  • C'est la première victoire du TFC à l'extérieur depuis le 21 octobre 2017, succès 1-0 à Angers.
  • Max-Alain Gradel a marqué sur l'unique frappe cadrée toulousaine de la partie.
  • E l'inverse, fin de série pour Nice qui restait sur 4 victoires consécutives à domicile en L1.
  • Fin de série aussi pour l'OGCN qui avait marqué lors de ses 9 derniers matches de L1.
  • Sans Balotelli, le Gym ne gagne pas en championnat (2 nuls, 5 défaites).
 

Debève : « Une remise en question »

   

Tops/flops

  Comme face à Troyes, la TeamTFC relève la bonne prestation du duo Cahuzac - Sangaré en milieu de terrain. Les deux hommes semblent parfaitement complémentaires : 42 ballons grattés face à l'ESTAC, 28 contre le Gym. Des chiffres qui coïncident avec les deux clean-sheet consécutifs décrochés par les Violets. Au-delà du leadership retrouvé de l'ancien bastiais, Bière-Gougnoux soulève l'importance du jeune Sangaré : « Dès qu'il a le ballon, il essaye tout de suite de trouver la passe qui fait la différence. Toulouse tient son vrai récupérateur avec Cahuzac et un vrai relayeur avec Sangaré qui lors de sa première touche cherche une solution à la relance. En revanche, ça manque d'un joueur devant pour porter le danger en attaque. » Dans les tops également : Gradel, auteur d'un but exceptionnel et toujours remuant dans son couloir droit.     Du côté des flops, Jean n'a pas pesé offensivement, Imbula a déçu à la transition offensive de part son placement trop bas tout comme les latéraux Michelin et Moubandje.  

Le meilleur de Twitter

    Prochain rendez-vous samedi 10 février (17h) avec une réception de gala XXL en la présence du PSG pour le compte de la 25ème journée de championnat, une rencontre à suivre en direct et en intégralité sur Toulouse FM et au 05.62.20.30.40 avec la TeamTFC et le Capitole FC.

 arthur@toulouse.fm