Mobilisation toujours forte dans de nombreux secteurs

21 octobre 2010 à 0h00 par La rédaction

Une nouvelle manifestation est pr�vue ce matin � 10H, les militants toulousains n'en d�mordent pas. Ils r�clament toujours l'ouverture de n�gociations. De nouveau pas de bus ce matin � Toulouse. Les deux d�p�ts sont bloqu�s, Langlade et Atlanta. Le m�tro fonctionne. Le r�seau des transports Arc-en-Ciel est perturb�. Pas de soucis aujourd'hui du c�t� de l'a�roport en revanche. Le trafic est normal et l'acc�s aussi. C'�tait pas le cas � Marseille. L'a�roport de Marignane a �t� bloqu� ce matin. Les CRS sont venus d�loger les militants. L'�vacuation, comme chaque fois s'est faite dans le calme. M�me constat � Toulouse: syst�matiquement, les manifestants lib�rent les lieux en prenant bien soin de ne pas g�n�rer de heurts. Pour l'essence: � la pompe, en Haute-Garonne 1 station service sur 4 est d�sormais en rupture de stock. Et un tiers d'entre elles manquent d'un des carburants; mais disposent encore des autres. Les �boueurs aussi ont intensifi�s leur mouvement. Ils sont tous en gr�ve sur l'ensemble du Grand Toulouse. Aucune poubelle de l'agglo ne devraient �tre ramass�s. N�anmoins, un service sp�cial est organis� pour les h�pitaux, les cliniques et les maisons de retraite, selon le secr�taire g�n�ral FO. Reste les lyc�ens et les �tudiants, qui semblent entrer massivement eux aussi dans le mouvement. Les AG se multiplient, 200 personnes hier � l'Arsenal, et la fac du Mirail toujours ferm�e apr�s que les syndicats aient voulu la bloquer. Cons�quences de l'installation du mouvement dans la dur�e: les magasins commencent parfois � manquer d'approvisionnement, certaines grande surface ne sont pas livr�s sur certains produits. En cause cette fois: la gr�ve des transporteurs. A notre aussi le fonctionnement al�atoire en ce moment dans les �tablissements toulousains des cantines. Le personnel ATOS est solidaire du mouvement contre la r�forme des retraites, r�sultat, bien souvent, les enfants n'ont pas de cantine � midi. Les parents se voient oblig�s de leur donner un pic-nic � d�jeuner � l'�cole. Le gouvernement de son c�t� ne veut rien l�cher non plus. Et semble esp�rer un r�pit, voir un essoufflement avec les vacances de la Toussaint, pour faire passer sa r�forme des retraites. Mais les syndicats eux ne l'entendent pas de cette oreille. Ils se r�unissent cet apr�s-midi. D'ores et d�j� Bernard Thibaut appellent � un nouveau temps fort la semaine prochaine.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret