Actus locales

Manifestation du 17 novembre contre la hausse du prix du carburant

08 novembre 2018 à 17h00 Par Stéphanie Mosbach
Hausse des prix - Manifestation 17 Novembre des gilets jaunes
Crédit photo : ©Fotolia

A moins de dix jours de la grande journée de protestation nationale, il est encore difficile de savoir qu'elle sera l'impact sur les routes de l'agglomération toulousaine. Si la mobilisation pour protester contre la hausse récente du prix des carburants en France ne faiblit pas. En Haute-Garonne, les trois groupes Facebook, qui animent le mouvement à Toulouse, doivent se réunir samedi 10 novembre 2018, à 14h, pour une réunion publique, au complexe sportif de la Ramée. C'est ce jour-là, que "les gilets jaunes" partisans du blocage définiront une stratégie. Pour l'heure, seule certitude, le centre-ville ne sera pas visé, pour des raisons de sécurité. Mais il sera rendu difficile d'accès par les multiples blocages en périphérie et dans toute l'agglomération. L'idée serait des opérations escargot visant le périphérique toulousain, les péages routiers. Avec des rassemblements sur des parkings de centres-commerciaux, essentiellement situés sur des zones commerciales situées en périphérie comme : Blagnac, Colomiers, Balma, Labège, Portet-sur-Garonne, Muret, Roques-sur-Garonne ou encore Fondeyre. Ainsi que l'Eurocentre à Castelnau d’Estrétefonds. Des points de rencontres pour les partisans du 17 Novembre afin de se déployer ensuite dans toute l'agglomération.

Et alors que cette manifestation du 17 Novembre a été initialement lancée par les citoyens, à Toulouse le syndicat des chauffeurs privés VTC compte eux aussi manifester contre la hausse du prix des carburants, en parallèle, de la manifestation citoyenne organisée le même jour. Pour définir d'une stratégie, un rassemblement aura également lieu ce samedi 10 novembre 2018. Cette fois, la réunion est prévue à 10 heures, sur le parking B du stade Ernest-Wallon. Le syndicat précise que "Cette pré-réunion est ouverte à tous, même les non-chauffeurs de VTC, qui souhaiteraient se mêler à l’opération."

Autre mouvement de protestation ce jour-là, le 17 Novembre, le syndicat Unité SGP Police FO tient "à montrer toute sa solidarité". Un appel national a été lancé afin d'observer "une journée blanche sans contravention". A Toulouse, le mouvement devrait être bien suivi, selon le Secrétaire régional d’Unité SGP Police FO, Didier Martinez. En revanche, les faits délictuels ou de mise en danger d’autrui seront naturellement sanctionnés.

Pour l'heure, pas de routiers et de motards en colère. Les fédérations concernées ont fait savoir que "ce mouvement étant citoyen et populaire ils ne souhaitaient pas se l'approprier. Mais que chacun était libre d'y participer en tant que citoyen." Les groupes, constitués de bénévoles, se décrivent la plupart du temps comme "apolitiques". 

La journée du samedi 17 Novembre 2018 devrait être une journée test avant de poursuivre le mouvement. La mobilisation contre la hausse du prix de l'essence pourrait s'inscrire dans la durée. La manifestation des gilets jaunes le 17 novembre prochain devrait prendre quoi qu'il en soit une ampleur inédite !