Liberty Rider : l'application qui sauve des vies

TOULOUSE FM

29 novembre 2016 à 0h00 par La rédaction

Et elle est toulousaine ! Lanc�e en juin 2016 par quatre Toulousains, "Liberty Rider" a pour principe d'aider les motards en difficult�. Tr�s simple d'utilisation et gratuite elle est capable de d�tecter les accidents � moto afin de pouvoir alerter les secours au plus vite quand le motard accident� n'est pas en mesure de le faire.   Liberty Rider l'application qui sauve la vie des motards   Emmanuel Petit, l'un des co-fondateurs de Liberty Rider "Sa vocation c'est de sauver des vies." :

  Les quatre associ�s sont partis de ce constat : 2 accidents mortels sur 3 impliquant un motard ont lieu quand ce dernier est seul et en rase campagne selon une �tude de la S�curit� Routi�re. Par manque de t�moins pour appeler les secours, le motard accident� reste donc une longue p�riode sans aides, ni soins. Alors qu'un bless� pris en charge m�dicalement dans la premi�re heure voit ses chances de survie augmenter de 80%.   Le p�le Liberty Rider  

Liberty Rider l'application destin�e aux motards

  Passionn� de moto, Emmanuel Petit a eu l'id�e de "Liberty Rider" en empruntant certaines routes de campagne du Comminges pour aller chez ses parents. Les routes endommag�es sur certains axes lui ont donn� cette id�e partag�e par les trois autres motards et associ�s. Julien Le, dipl�m� comme lui de l'IFAG, l'�cole de Management � Lab�ge, le rejoint dans l'aventure. Avant que ne suivent J�r�mie Fourmann et Martin d'Allens de l'ENSEEIHT, qui eux viennent renforcer les rangs pour la partie technique.   Emmanuel Petit, l'un des co-fondateurs de Liberty Rider lui-m�me motard :

  Une application qui permet aussi de rassurer les proches. "Liberty Rider" permet effectivement au motard de partager son trajet. Avant de prendre la route, l'utilisateur met en marche l'application. Il suffit de presser le bouton sur l'application pour que celle-ci s'activent et commence � d�crypter les mouvements � l'aide du GPS et de l'acc�l�rom�tre du t�l�phone.   Emmanuel Petit, l'un des co-fondateurs de Liberty Rider�"Pour �viter que le motard reste seul" :

 

Liberty Rider sauve des vies

  Et tout �a gr�ce � un algorithme et aux capteurs pr�sents dans le t�l�phone. En cas de chute une alarme se d�clenche. Si l'accident est sans gravit� le motard � 90 secondes pour stopper l'alerte. Sinon un message est envoy� � l'�quipe de "Liberty Rider" install�e dans les locaux At Home au centre-ville de Toulouse, dans le quartier Esquirol, o� se c�toient plus d'une centaine de jeunes entrepreneurs. At Home install� 32 rue des Marchands offre � ses "jeunes pousses" un espace neuf, de 1 000 m�tres carr�, ouvert jour et nuit, moyennant une faible participation financi�re. Le p�le Liberty Rider   Emmanuel petit, l'un des co-fondateurs de Liberty Rider�nous explique le fonctionnement :

 

  Aucun cas de gros accident pour l'instant � g�rer. Seulement des petits accrochages et autres incidents de parcours qui ont �t� tous g�r�s assez rapidement. Emmanuel Petit, l'un des co-fondateurs de Liberty Rider�"Pas d'appel aux secours." :

Un d�but prometteur pour la start-up "Liberty Rider"

  En � peine cinq mois, l'application compte d�j� plus de 45 000 t�l�chargements. Les quatre co-fondateurs et associ�s ont d� avancer 5 000 Euros de leurs poches pour lancer le projet. Mais pas question pour autant de renoncer � la gratuit� de l'application. Objectif : "Sauver des vies". Liberty Rider va certes �voluer pour �tre rentable mais sous le principe de 5 Euros par mois selon la formule choisie. Aujourd'hui la start-up est en crowdfunding sur KissKissBankBank depuis le 26 octobre 2016 et jusqu'au 18 d�cembre 2016. Avec pour projet de collecter 8 000 Euros de fonds.   libertyrider01 L'�quipe de Liberty Rider devant At Home   Connue par le bouche � oreille l'application "Liberty Rider" est disponible gratuitement sur Android et depuis ao�t dernier sur�Iphone. L'id�e pla�t r�ellement. L'�quipe re�oit r�guli�rement des avis positifs de motards. Alors reste plus qu'� faire passer le mot ... si vous �tes motards : Liberty Rider.

stephanie@toulouse.fm

     

Dernier article