Actus locales

Les Gilets Jaunes vers un Acte XIII demain à Toulouse et en périphérie

08 février 2019 à 18h13 Par Stéphanie Mosbach
Un Acte XIII est prévu samedi 9 février 2019 à Toulouse
Crédit photo : Stéphanie Mosbach

Une nouvelle manifestation est prévue ce samedi 9 février 2019 dans le centre de Toulouse. Selon les réseaux sociaux des Gilets Jaunes, un rassemblement est prévu à 13 heures au métro Jean-Jaurès. La manifestation n'étant pas déclarée en préfecture, le parcours n'est pas défini et annoncé. Au contraire, du rassemblement de l'Intersyndicale professionnelle, qui est déclaré et prévu à 14 heures, au départ de la place Arnaud Bernard, pour se diriger vers le Monument aux Morts, à François Verdier. Les cortèges des Gilets Jaunes et de l’Intersyndicale pourraient se rejoindre comme ce fût déjà le cas les semaines précédentes. 

Tisséo annonce, qu'en raison des manifestations prévues, des perturbations sont à prévoir à la mi-journée. A partir de 12h30, les lignes TI et T2 du tramway seront partiellement interrompues entre Palais de Justice et Déodat-de-Séverac. La navette aéroport et les lignes de bus L1, L7, L8, L9, 12, 13, 14, 15, 23, 27, 29, 39, 44, 45, 63, 66 et 70 seront déviées. Enfin, la navette centre-ville ainsi que la ligne 31 seront suspendues.

De son côté, la mairie de Toulouse annonce que les marchés Cristal et Arnaud-Bernard fermeront à 13 heures. Les jardins publics seront également fermés : le Grand Rond, le jardin Royal et celui de Compans Cafarelli.

Une action en parallèle pourrait être menée par les Gilets Jaunes en périphérie, au sud de Toulouse. Un "retour aux sources" comme lors du lancement du mouvement le 17 Novembre 2018. Des Gilets Jaunes appellent à un rassemblement à partir de 11 heures : au rond-point de But, route d’Espagne et à celui de Peugeot, à Roques. Ils veulent bloquer des centres commerciaux se trouvant dans le secteur Sud. Les manifestants pourraient donc investir en fin de matinée les centres commerciaux Carrefour de Portet-sur-Garonne et Leclerc à Roques-sur-Garonne.

Samedi dernier, lors de l’acte XII, la mobilisation avait réuni près de 10 000 personnes. En fin d'après-midi, en marge des manifestations des violences avaient éclatées. Plusieurs blessés dont un membre observateur de la Ligue des droits de l’Homme.