Les Freescale veulent passer par la case justice

22 février 2010 à 0h00 par La rédaction

Les Freescale envisagent d'entreprendre un recours juridique pour remettre en cause le plan de sauvegarde de l'emploi. Selon eux, la d�cision de Freescale de fermer son usine de Toulouse n'est pas justifi�e �conomiquement. Par ailleurs, l'�ge moyen des 821 salari�s licenci�s est de 45 ans, 349 d'entre eux auront plus de 50 ans � la fin de l'activit�. � Pr�tendre qu'ils vont retrouver un CDI est une vaste fumisterie � affirment-ils ce matin. Ils r�clament plus d'indemnit�s de d�part, � d�faut de r�ussir � ne pas faire fermer leur usine.

Dernier article