Actus locales

Les associations pro-ours demande à l'État que les ours soit remplacés le plus rapidement

01 décembre 2020 à 08h35 Par Guillaume Pannetier
On compte dans les Pyrénées aujourd'hui une cinquantaine d'ours avec 12 oursons sont nés, c'est un record !
Crédit photo : Pixabay

L'association de défense des animaux Pays de l'Ours-Adet réagit après la mort d'une ourse tuée par balles ce week-end dans les Pyrénées espagnoles. Les associations pro-ours demandent donc au gouvernement de remplacer rapidement ces 3 ours, pour garantir leur pérennité dans les Pyrénées. 

On vous en parlait hier, on revient sur la mort de cette ourse dans les Pyrénées ce week-end. Tuée lors d’une battue au sanglier côté espagnol, son autopsie a eu lieu hier avec l’enquête menée par la Guardia Civile. Sarousse était une femelle originaire de Slovénie et introduite à Arbas, en Haute-Garonne en 2006. Et c’est déjà le 3ème ours tué par l’homme en 2020 après l’empoisonnement de Cachou en avril en Espagne, puis la mort d’un ours tué par balle en Ariège en juin dernier.

Trois photos pour garder une image positive de Sarousse et ne pas l'oublier : endormie lors de sa capture en 2006 en Slovénie, dans la caisse de transport avant le départ, et lors de son arrivée à Arbas.

Publiée par Pays de l'Ours - Adet sur Lundi 30 novembre 2020

Remplacer rapidement ces 3 ours

C’est donc une mauvaise nouvelle de plus selon Alain Reynes, il est le directeur de l’association Pays de l’Ours Adet basée à Arbas. Les associations pro-ours demandent donc au gouvernement de remplacer rapidement ces 3 ours, pour garantir leur pérennité dans les Pyrénées. Les associations françaises qui défendent la présence de l’ours s’indignent "d’une année noire pour l’ours dans les Pyrénées" et réclament une nouvelle fois le lâcher de nouveaux ours pour remplacer les individus tués le plus rapidement possible.

Par ailleurs, on compte dans les Pyrénées aujourd’hui une cinquantaine d’ours et bonne nouvelle cette année : 12 oursons sont nés, c’est un record !

Écoutez les réactions d'Alain Reynes, le directeur de l’association Pays de l’Ours Adet :