Actus locales

Le téléphérique urbain Téléo avance très vite à Toulouse

23 octobre 2020 à 18h55 Par Guillaume Pannetier
A l’été 2021, la métropole toulousaine inaugurera un nouveau mode de transport inédit sur son territoire.
Crédit photo : Tisseo

Le chantier du téléphérique toulousain avance. Malgré le retard provoqué par la crise sanitaire, le 5ème et dernier pylône vient d'être installé à l'Oncopole.

Le téléphérique urbain de Toulouse, appelé Téléo est un nouveau mode de transport en commun qui s’inscrit au Projet Mobilités. Prochaine étape, à partir du mois de novembre : le déroulage des câbles sur lesquels s’appuieront les cabines.

Son objectif est d’améliorer la desserte de plusieurs pôles d’attractivité majeurs qui drainent chaque jour des milliers de personnes. Pour cela, il est parfaitement intégré au réseau Métro-Tram-Bus Tisséo en permettant de nombreuses connexions avec ses lignes.

Un mode de transport 100% éléctrique 

Lorsqu’il sera mis en service, le Téléo reliera l’Oncopole à l’Université Paul Sabatier en passant par l’hôpital Rangueil en seulement 10 minutes. Une pose des câbles se fera par hélicoptère pour cette opération inédite en novembre.

Ce mode de transport 100% électrique, devrait devenir le plus grand téléphérique urbain de France. Des tests à blanc seront réaliser à partir du mois d’avril. Si tout va bien Téléo sera mis en service l’été prochain. Son arrivée devrait permettre de désengorger les grands axes au sud de Toulouse. "Un gain de temps pour les usagers" explique Jean Michel Lattes, président de Tisséo Collectivités.

Écoutez le détail des prochaines étapes avec Vincent Conan, chef de projet chez Tisséo Ingénierie :