Le mouvement contre la réforme des retraites s'amplifie à Toulouse

20 octobre 2010 à 0h00 par La rédaction

L'info principale de la matin�e, c'est ce blocage non pas des d�p�ts de bus ce matin, mais de l'a�roport de Blagnac. Un barrage filtrant est organis� par plusieurs centaines de personnes. Pr�s de 600 personnes, majoritairement de la CGT. R�unis en interprofessionnelle, ils sont salari�s d'AIR France, de la SNCF; de Freescale aussi mais �galement de l'�ducation nationale. Il s'agit d'un barrage filtrant. En France d'autres a�roports sont bloqu�s, c'est le cas � Clermont Ferrand. Et si les bus circulent tout � fait normalement ce matin � Toulouse, � Marseille, les d�p�ts de bus sont bloqu�s ce matin. Autre mouvement qui risque de se voir: celui des �boueurs du Grand Toulouse. Ils ont durcit leur gr�ve. Les poubelles ne seront plus ramass�es dans aucune ville de l'agglom�ration. Hier, les quelques poubelles ramass�es n'ont de toute fa�on pas pu atteindre l'usine d'incin�ration de Monlong (dans le sud de Toulouse), celle-ci �tant bloqu� par un piquet de gr�ve aussi. Le mouvement des �boueurs est reconduit ce matin et jusqu'� nouvel ordre. Ces blocages t�moignent du tournant que prend le mouvement social contre la r�forme des retraites. Ils se multiplient partout en France. Et chaque fois, les personnes mobilis�s insistent sur un point: si le gouvernement est sourd, ils le sont aussi. Dans les lyc�es, la tension est vive aussi. Comme chaque matin maintenant depuis plusieurs jours, des cars de CRS se postent devant les grilles des �tablissements toulousains pour emp�cher les jeunes de faire des blocages. Hier matin, � Bellevue par exemple, les forces de l'ordre sont intervenues de mani�re muscl�e, mais sans heurt, pour assurer l'acc�s � certains �l�ves. Et �a risque de continuer, la jeunesse s'organise. A la fac du Mirail hier, le blocage a �t� d�cid� par le comit� de lutte. Aussit�t, la direction de l'universit� a d�cid� de fermer la fac, pour �des raisons de s�curit� selon la direction. Mais la Fidl, l'UNEF et l'UNL lancent des appels È la mobilisation massive aupr�s des jeunes. Hier, ils �taient nombreux d'ailleurs dans la manif, en t�te de cort�ge, tr�s bien encadr�s. Pr�s de 10 000 jeunes dans une manif qui a confirm� l'implication importante des toulousains dans ce mouvement contre la r�forme des retraites. Il y avait plus de monde que le 12 octobre � Toulouse: 155 000 personnes selon les syndicats; 35 000 selon la police. Donc, plus, de toute fa�on que les fois pr�c�dentes qui �taient d�j� des grosses manifs,, la mobilisation va grandissante. Et c'est � souligner, il n'y a pas eu de d�bordements � Toulouse, contrairement � d'autres villes de France. Face � ce mouvement social historique, le gouvernement est sorti du d�ni de la p�nurie d'essence qui s'aggrave d'ailleurs aussi chez nous � Toulouse. Pour lancer un plan d'acheminement de l'essence, et annoncer un retour � la normale d'ici 4 jours. Mais aucune ouverture de n�gociations sur les retraites.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret