La Région Occitanie développe l'offre ferroviaire

La région Occitanie et la SNCF ont signé, hier, la nouvelle Convention TER 2018-2025. Objectif : développer l'offre ferroviaire en la rendant plus performante et attractive.

TOULOUSE FM
Crédit: Carole Delga et Franck Lacroix�Toulouse FM

10 avril 2018 à 5h35 - Modifié : 11 avril 2018 à 14h27 par St�phanie Mosbach

"Plus de trains, et moins cher ! Dans un contexte social actuel difficile avec la grève des cheminots, cette annonce est celle de la Région Occitanie. Après de longues et âpres négociations, la SNCF et la Région Occitanie ont finalement signé une nouvelle convention pour l'exploitation du TER. Elle organise l'offre des trains du quotidien pour les huit prochaines années de 2018 à 2025. Explications … Elle fixe des objectifs quantitatifs et qualitatifs. Avec des exigences de qualité et de ponctualité. En clair des trains à l’heure, soit un taux de ponctualité exigé de 92% en 2020 … Sinon gare aux pénalités pour la SNCF : soit 6,50 euros le km en cas de non-respect des horaires ou du manque de fiabilité. Ecoutez les explications de Franck Lacroix, Directeur SNCF-TER : "Ce n'est pas une Convention comme les autres car il s'agit de faire mieux et moins cher."

Écouter le podcast

Il faut dire que la Région Occitanie investit 300 millions d'euros par an. "Plus de TER, moins cher". Voilà l'ambition affichée par Carole Delga, la Présidente. Actuellement, 66 000 personnes voyagent chaque jour sur l'ensemble de l'Occitanie. 88 000 voyageurs le week-end ! Il va donc y avoir un renforcement de lignes existantes et la création de nouvelles. Entre Toulouse-Montauban et Agen-Brive, par exemple, il y aura 28 trains supplémentaires. Quant à la ligne Montréjeau-Luchon, en Haute-Garonne, elle devrait rouvrir fin 2020. Cet objectif qualitatif vise à accroître la fréquentation des TER régionaux qui transportent 22 millions de voyageurs par an, en créant 37 000 places supplémentaires par jour. Quant aux guichets, ils seront tous maintenus sauf trois : Cordes-sur-Ciel, Albi-Madeleine et Varilhes en Ariège.

La Région annonce également des tarifs attractifs pour développer le rail. D'ici 2020, pour les moins de 26 ans, le tarif jeune va baisser de 30%. Quant aux plus démunis, une tarification sociale leur permettra de bénéficier de 20 trajets gratuits tous les six mois. 

 

 

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6