La navette du futur débarque à Toulouse sur le site de l'Oncopole

Cette navette pourrait bientôt rouler sans chauffeur et transporter les patients de l'Oncopôle de Toulouse. C'est une nouvelle expérimentation pour la ville Rose mais une première en France. Explications.

TOULOUSE FM
Une navette sans chauffeur � Toulouse sur le site de l'Oncopole.
Crédit: Toulouse M�tropole

3 mars 2021 à 9h00 - Modifié : 3 mars 2021 à 9h43 par Guillaume Pannetier

La navette du futur débarque à Toulouse ! Elle est entrée en service hier et cette navette pourrait bientôt rouler sans chauffeur afin de transporter les patients de l'Oncopôle. Plus précisement elle effectue des allers-retours entre le parking et l'entrée du bâtiment soit 600 mètres environ. Il y a déjà des expérimentations de ce type en France mais à Toulouse la navette circule sur la voie publique, au milieu des vélos et des piétons : c'est donc une première.

Pour rappel, il y avait déjà deux expérimentations menées à Pibrac et Toulouse (sur les allées Jules Guesde) en 2017.

L'expérimentation va durer 2 ans

Pour le moment la navette roule 6 heures par jour avec un opérateur de sécurité à bord, mais si tout va bien, elle devrait fonctionner en autonomie à partir du mois d'octobre. L'expérimentation va durer deux ans. Quel est l'avantage d'une navette autonome comparée à une navette avec chauffeur ? Etendre les horaires de fonctionnement par exemple, comme l'explique Gilbert Gagnaire, président d'EasyMile. De plus, le véhicule sera équipé d'une rampe électrique intégrée pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

Écoutez les réactions de Julien Robert, chef de projet chez EasyMile et Gilbert Gagnaire, président d'EasyMile : 

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret