La justice et l'éducation nationale dans la rue aujourd'hui

10 février 2011 à 0h00 par La rédaction

Les magistrats toulousains tr�s impliqu�s dans le mouvement de contestation nationale qui secoue le monde judiciaire dans son ensemble, de mani�re assez unique dans l'histoire de la R�publique. Avocats, juges, magistrats du si�ges et du parquet, greffiers, personnels de greffe; service p�nitentiaire, et m�me quelques syndicats de police sont mobilis�s contre la mise en cause de la justice par le chef de l'Etat. Depuis mardi matin, les audiences sont toutes renvoy�s � une date ult�rieures, aucune audience n'a lieu � Toulouse et ce jusqu'� demain minimum. Un rassemblement est pr�vu � 13h30 aujourd'hui � Toulouse devant le palais de justice. Magistrats, syndicats, et avocats r�clament des propositions s�rieuses pour donner les moyens � la justice fran�aise de bien fonctionner. Et la grogne touche aussi les profs aujourd'hui. Ils refusent une nouvelle saign�e, ils parlent du plan grand plan social jamais engag� en France. Pr�s de 50 000 postes en moins en 5 ans, dont 16 000 pr�vus en 2011. Dans la r�gion, en septembre, �a va se traduire par 205 emplois d'enseignants et personnels administratifs supprim�s, malgr� la venue annonc�e de 4200 �l�ves au total sur l'acad�mie. Dans le secondaire ce sont 32 emplois d'enseignants qui seront retir�s. Les �coles perdront 150 emplois, dont 100 d'enseignants et 50 d'intervenants en langues vivantes. 23 emplois de personnels administratifs seront �galement supprim�s. Aujourd'hui, au moins 87 �coles et pr�s de 305 classes seront perturb�s dans leur fonctionnement par la gr�ve � Toulouse. Enseignants et parents d'�l�ves manifesteront ce matin � 10H30 depuis la place du Capitole.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret