L'expert de la défense conteste la thèse officielle

1er avril 2009 à 0h00 par La rédaction

Il s'appelle Michel Lefebvre et enseigne � Polytechnique en Belgique. S'il �tait cit� hier, c'est parce que Serge Biechlin l'a appel� en 2005 pour lui demander de se pencher sur le dossier AZF. L'objectif : prouver que l'origine de l'explosion ne peut pas �tre le box du b�timent 221. Et l'expert en est s'r, le tas du box n'a pas pu d�tonn�. Les cons�quences sont importantes car la th�se officielle repose sur l'id�e qu'un m�lange dans le box entre l'amonitrate et un autre produit, peut-�tre du chlore, a provoqu� l'explosion. Ca pourrait donc remettre en cause la responsabilit� des pr�venus.Pour d�montrer cela, l'expert belge s'est attaqu� � la cr�dibilit� des experts judiciaires. Il conteste la fiabilit� de certaines reconstitutions et leur pertinence. Afin d'appuyer sa d�monstration, il projette de nombreuses vid�os d'exp�rience avec des explosifs. Il a amen� aussi des modules pour montrer au tribunal comment une charge explosive d�tonne.Les experts judiciaires violemment critiqu�s �taient dans la salle. Aujourd'hui, l'expert belge va �tre confront� � ses coll�gues. Reprise de l'audience � 14h.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6

Toulouse Alerte

Feux de foret