L'affaire du militant basque retrouvé mort à Purpan agite la presse espagnole

17 mars 2010 à 0h00 par La rédaction

L'affaire du militant basque retrouv� � la morgue de Purpan fait grand bruit en Espagne. Toute la presse espagnole s'est empar�e de l'histoire, et se pose la question du manque d'information qui entoure la disparition de Jon Anza, militant ETA de 47 ans. Le journal El Mundo annon�ait hier que deux gardes civiles espagnols avaient oubli�s leurs armes dans un h�tel toulousain 3 jours apr�s le d�but de l'enqu�te pour disparition. Le CHU de Purpan a en, plus fait savoir qu'une lettre avait �t� envoy�e d�s le 30 avril aupr�s de la police et d�s le 7 mai aupr�s de l'Office central des disparitions. Sans r�ponse. Hier des sympathisants se sont r�unis devant le CHU de Rangueil pendant plus de quatre heures, r�clamant "un m�decin de confiance". La police judiciaire m�ne officiellement son enqu�te depuis la d�couverte du corps de Ion Anza. Elle a lanc� un appel � t�moin pour reconstituer son emploi du temps � Toulouse entre le 18 avril, date � laquelle son train en provenance de Bayonne est arriv�; et le 30 avril, date de son admission � Purpan.

Dernier article