Actus locales

Haute-Garonne : Demain le muguet sera à l'honneur !

30 avril 2019 à 16h03 Par Stéphanie Mosbach
Brin/ Bouquet de muguet
Crédit photo : Stéphanie Mosbach

Qui dit premier mai, dit brin de muguet ! Si le 1er mai c’est la "Fête du Travail". C'est aussi la "Fête du Muguet". On l’offre en signe de porte-bonheur. Il est de tradition dans l’Hexagone, le jour du 1er mai, d’offrir un brin ou pourquoi pas un bouquet de muguet, qui marque l’arrivée du printemps. La tradition d’offrir du muguet tous les 1er Mai remonterait au XVIe siècle. Selon la légende, en 1560, le chevalier Louis de Girard aurait offert au roi Char­les IX un brin de muguet, symbole du printemps et du renouveau. Charmé, le monarque aurait instauré cette pratique pour les dames de la cour, affirmant "qu’il en soit fait ainsi chaque année". Elle se serait alors diffusée dans le pays. Mais ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’elle est associée à la fête du Travail, créée en 1889.

Des petites clochettes blanches au parfum délicat. Le muguet sera à l’honneur demain sur vos tables. En brin ou en composition, pour les fleuristes le muguet est évidemment incontournable. Et il faudra se démarquer des vendeurs de rue. Comme le souligne Blandine, fleuriste, au Lupin à Saint-Orens (...)

Écouter le podcast

Pour les fleuristes, il est important de faire perdurer cette tradition. C’est également le seul moment de l’année où la vente de muguet le 1er mai fait office d’exception. Il peut être vendu à la "sauvette", en bas de chez soi et/ou dans la rue. Mais sa vente, par des particuliers, est strictement encadrée. Le muguet vendu par des particuliers doit impérativement "être cueilli en forêt, vendu sans emballage et en petite quantité". Et une distance est à respecter avec le fleuriste le plus proche. 

Chaque année c'est près de 50 millions de brin de muguet vendu en France. En brin ou en composition, les prix peuvent varier de 2€ à 25€.