Fermeture du point de passage autorisé du col du Portillon en raison de la menace terroriste

La préfecture de la Haute-Garonne annonce la fermeture de la frontière franco-espagnole, au passage du col du Portillon, pour des raisons liées à la lutte contre le terrorisme.

TOULOUSE FM
Le Col du Portillon est ferm� � partir du 6 janvier 2021 et jusqu'� nouvel ordre.
Crédit: Wikip�dia

6 janvier 2021 à 15h06 - Modifié : 6 janvier 2021 à 15h14 par Guillaume Pannetier

Compte tenu de l'évolution de la menace terroriste, le Président de la République a décidé le 5 novembre dernier, d’intensifier très fortement les contrôles aux frontières au sein de l'espace Schengen dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. En Haute-Garonne, cela concerne les points de passage autorisés avec l’Espagne. En conséquence, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a décidé par arrêté préfectoral de ce jour, de fermer à titre temporaire le point de passage autorisé du col du Portillon.

Circulation de tous véhicules et des piétons est interdite

Ainsi, à compter du mercredi 6 janvier 2021 à 20 heures, et jusqu’à nouvel ordre, la circulation de tous véhicules et des piétons est interdite sur le point de passage autorisé du col du Portillon.

Les véhicules et piétons sont invités à emprunter le point de passage autorisé de Melles – Pont-du-Roy.

Cette interdiction ne concerne pas les forces de sécurité intérieure et les services d’urgence, les effectifs et véhicules du service départemental d’incendie et de secours, les professionnels de santé médicaux et para-médicaux dûment identifiés, les personnels et véhicules des gestionnaires des voiries concernées, et les véhicules d’intervention des organismes chargés du maintien des services publics indispensables.

Dernier article