En Haute-Garonne, les syndicats enseignants s'inquiètent des conditions sanitaires de la rentrée

Un protocole sanitaire insuffisant : les syndicats enseignants réclament des renforts dans les classes face au Covid-19. Les enseignants de Haute-Garonne s'attendent à d'autres mouvements dans la semaine et disent craindre, à terme, un retour à l’enseignement distanciel.

TOULOUSE FM
Les syndicats enseignants de Haute-Garonne d�clenchent l'alerte sanitaire avant la gr�ve.
Crédit: Toulouse FM

4 novembre 2020 à 14h30 - Modifié : 4 novembre 2020 à 20h29 par Guillaume Pannetier

Les organisations syndicales d'enseigants considèrent que la situation sanitaire actuelle nécessite la présence massive et urgente de personnels dans les écoles, collèges, lycées en Haute-Garonne.

Des enseigants se sont réunis 

C'est un cas qui est arrivé au mois d'octobre. Des enseignants du lycée Bellevue à Toulouse ont cessé le travail pour que le personnel et les élèves ne soient pas mis en danger le 13 octobre dernier. Ils ont fait valoir leur droit de retrait pour dénoncer le non-respect du protocole sanitaire du fait du manque d'agents d'entretien lié au coronavirus.

Mardi 3 novembre, les personnels du collège George Sand à Toulouse étaient en grève afin de dénoncer l'impossibilité de mettre en œuvre le protocole sanitaire.

Les enseignants dénoncent en premier lieu un protocole sanitaire au rabais dans l'Éducation nationale. "Le protocole renforcé annoncé n’est pas un protocole renforcé" estime Mathilde, enseignante dans un lycée toulousain. De plus, selon les onze organisations syndicales du département: limiter le brassage des élèves dans les lycées est pour l’heure impossible. Par ailleurs, le nouveau bac Blanquer, avec ses multiples spécialités, implique un éclatement constant du groupe classe. 

Les élèves publient également les scènes où la distanciation sociale ne peut pas se faire et dénoncent les conditions, comme ici au lycée Ozenne à Toulouse.

Vers 8 heures du matin hier, devant le lycée Saint-Sernin à Toulouse, quelques lycéens déplorent les conditions insuifantes des mesuares sanitauer   au sein de leur établissement. Ils ont donc organisé un blocus, après quelques minutes, les forces de l’ordre sont arrivées pour les dissiper. Une intervention "très violente" d'après un professeur sur place. "On va faire de nouvelles actions moins risquées" affirme un des élèves du lycée.

Recruter des personnels en urgence

Les organisations syndicales demandent au ministre de l'Éducation Nationale de procéder au recrutement de ces personnels en urgence dès la semaine de la reprise du 2 novembre, en particulier en ayant recours aux listes complémentaires des concours. Des mesures "intenables" selon les syndicats, en l'absence de moyens suffisants. Ils réitèrent également la demande de fourniture gratuite de masques pour l'ensemble des élèves dans les écoles élémentaires, collèges et lycées.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6