EADS et BAE: mariage difficile

9 octobre 2012 à 0h00 par La rédaction

Le mariage entre EADS et BAE pas si simple. Les Etats, en l'occurrence : la France, l'Allemagne et la Grande Bretagne ne sont pas d'accord sur les termes du contrat, or les Etats sont aussi actionnaires. EADS et BAE Systems ont 48 heures pour convaincre. Convaincre Paris Londres et Berlin de s'entendre sur l'actionnariat du futur leader mondial d'a�ronautique et de d�fense qu'ils veulent cr�er, �tape indispensable pour esp�rer persuader les march�s ensuite.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6