Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric Jubillar vient d'être placé en garde à vue

Tout juste six mois après la disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn, près d'Albi, on apprend aujourd'hui que son mari a été interpellé et placé en garde à vue ce matin.

TOULOUSE FM
Crédit: Facebook

16 juin 2021 à 12h03 - Modifié : 16 juin 2021 à 12h35 par Elsa Ruault

C'est une information révelée par Le Parisien en début d'après-midi ce mercredi 16 juin puis confirmée par plusieurs médias. Cédric Jubillar a été placé en garde à vue ce matin, après avoir été arrêté à Albi sur son lieu de travail.

Il est actuellement entendu par les gendarmes dans l'enquête pour "enlèvement et séquestration", ouverte à Toulouse par le pôle criminel du tribunal judiciaire, après la disparition mystérieuse de Delphine Jubillar.

Cette infirmière de 33 ans, mère de famille, s'est en effet volatilisée en pleine nuit en décembre 2020. Disparue sans laisser aucune trace derrière elle.

Premier rebondissement après des mois d'enquête

L'enquête avait ensuite longtemps piétiné, sans aucune interpellation pendant des mois. Les auditions et les perquisitions à son domicile n'avait rien donné. Elle vient donc de connaître un sacré rebondissement, avec l'arrestation de son époux. Jusqu'ici, Cédric Jubillar avait toujours assuré que sa femme était partie promener ses chiens et qu'il n'avait découvert son départ qu'au milieu de la nuit. Il avait alors déclaré sa disparition aux gendarmes.

Selon Le Parisien, les gendarmes ont mis au jour des incohérences dans son récit de la nuit du drame ainsi qu’un mobile potentiel.

Un mois après sa disparition, l'avocat des proches de la jeune femme Maître Philippe Pressecq confiait à Toulouse FM : "elle n'a pas pu disparaître volontairement" ! Un sentiment confirmé par le procureur de Toulouse qui déclarait quelques jours après les faits que « rien n’indique » que la disparition de Delphine Jubillar « ait pu être volontaire ».

Alors que s’est-il passé dans ce lotissement tranquille de Cagnac-les-Mines dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier ? Après des mois de mystère, l'audition de Cédric Jubillar pourrait permettre d'en savoir plus, sa garde à vue peut durer jusqu'à 48 heures. 

Dernier article