Des toulousains lancent la plateforme Allive, un streaming pour écouter et voir des artistes musicaux

TOULOUSE FM
Baptis� "Allive", ce service de vid�o � la demande est � la fois un m�lange de Deezer et de Netflix.
Crédit: Pixabay

17 juillet 2021 à 14h55 par Guillaume Pannetier

La plateforme de streaming "Allive" pour écouter et voir des artistes musicaux. C’est le concept original imaginé par trois jeunes Toulousains.

Elles restent désespérément fermées… Les salles de concert n’ont toujours pas de date de réouverture. Alors pour pallier ce manque, des toulousains lancent la plateforme « Allive ». Le principe : permettre à des artistes confirmés, comme émergents, de filmer leurs prestations pour ensuite les poster sur le site. Les utilisateurs peuvent ensuite les visionner via un abonnement mensuel à moins de 5 euros. Allive sera lancé dans les semaines à venir. En attendant, la plateforme recherche des artistes et lance un appel à candidatures.














Voir cette publication sur Instagram


Une publication partagée par allive (@allive.fr)







Rémunération des artistes


Pour y accéder il faudra payer un abonnement mensuel à moins de 5 euros. Une somme dont une partie servira à rémunérer les artistes. Antoine Garcia est le cofondateur de Allive, et il l’assure : son modèle économique est plus intéressant pour les artistes que celui proposé par les plateformes musicales déjà sur le marché. Pour envoyer vos vidéos rendez-vous sur allive.fr. Le service, lui, devrait être disponible aux utilisateurs mi-février au plus tard.