Actus locales

Depuis le déconfinement à Toulouse, les déchetteries de l'agglomération sont prises d'assaut

24 mai 2020 à 16h32 Par Guillaume Pannetier
Le 11 mai, les treize déchetteries du syndicat mixte Decoset ont rouvert en mode dégradé à Toulouse.
Crédit photo : Mairie de Labège

Un mois après la réouverture des déchetteries dans l'agglomération toulousaine, la situation est toujours aussi tendue. Les files d'attente s'allongent, occasionnant parfois des tensions. À Garidech, le maire a pris un arrêté municipal afin de limiter l'accès à la déchetterie.

Depuis la fin du confinement, les déchetteries toulousaines tournent à plein régime. C'est la queue devant chacune d'entre elle chaque jour de la semaine. Mais après près de deux mois de confinement, de rangement, de travaux ou de jardinage, les remorques sont pleines.

Plus d'une heure de file d’attente

Les agents des déchetteries le voient au quotidien, les usagers ont profité du confinement pour s'occuper de leurs espaces verts, pour bricoler à la maison. Avec de telles files d'attente, les personnes venues trier leurs déchets perdent ainsi parfois leurs nerfs et s'en prennent alors aux employés des déchetteries de manière verbale. A certains endroits, des agents de sécurité sont même employés pour réguler la circulation. 

Un arrêté municipal pour limiter l’accès

Le maire de Garidech, commune située près de Toulouse, a dû prendre un arrêté municipal de fermeture des voies d’accès à la déchetterie. La situation est devenue dangereuse, puisque la colonne de véhicules débordait sur la route départementale témoigne le maire Christian Ciercoles.  

« Il y avait plus d’un kilomètre de bouchon sur la départementale, ce n’est pas gérable et trop dangereux », détaille l’élu. « Au plus fort, il y a eu jusqu’à 150 véhicules qui faisaient la queue. Nous avons décidé de renvoyer certaines personnes chez elles pour la sécurité de tous. » 

Toulouse Métropole et le syndicat mixte Decoset appellent les citoyens à faire preuve de prudence et de courtoisie. Pour éviter les engorgements, ils incitent les usagers à reporter au maximum leur visite aux déchetteries pour que la situation revienne progressivement à la normale.