Actus locales

Covid-19 : le trafic passagers en baisse de 67 % à l'aéroport de Toulouse-Blagnac en 2020

02 mars 2021 à 18h19 Par Guillaume Pannetier
À titre de comparaison, 9,5 millions de voyageurs avaient été transportés en 2019 contre 3,1 millions de passagers cette année.
Crédit photo : Guillaume Pannetier / Toulouse FM

La pandémie de COVID-19 a considérablement ralenti l’activité de l'aéroport de Toulouse-Blagnac en 2020. Contraint par les restrictions de déplacement, le trafic passagers a reculé de 67 %, avec 3,1 millions de passagers accueillis. Les détails.

La crise sanitaire de la COVID-19 et les restrictions de déplacements imposées à partir de mars ont fortement dégradé la connectivité de la plateforme toulousaine, qui a accueilli 3,1 millions de passagers en 2020.

Le trafic international qui a été le plus pénalisé

Conséquence des fermetures de frontières, c’est le trafic international qui a été le plus pénalisé avec un recul de 75 % par rapport à 2019 (1 165 872 passagers). Le trafic national a mieux résisté (-60 %), avec 1 929 371 passagers enregistrés. En hausse de 11 points, la part du domestique a représenté 62 % du trafic total 2020. Un marché intérieur mieux protégé et marqué notamment par l’arrivée de la compagnie Transavia sur la plateforme, avec l’ouverture d’une ligne Toulouse-Nantes. 

Le bilan financier 2020 traduit la baisse de l’activité à l’aéroport

Le bilan financier 2020 traduit la baisse de l’activité à l’aéroport. Ainsi, le chiffre d’affaires s’élève à 82 millions d’euros, en repli de 47 % par rapport à l’exercice précédent. Le résultat opérationnel courant du groupe ATB est en perte de 11,2 M€ (+36,6 M€ en 2019).

Dans ce contexte particulièrement difficile, ATB a décidé de maintenir les chantiers structurants initialement programmés sur l’année 2020. L’aéroport a refait à neuf la piste 14R-32L, pour garantir la sécurité des mouvements commerciaux et de l’activité des constructeurs Airbus et ATR. Ces investissements renforcent les installations de la plateforme, pour plus de compétitivité et une meilleure qualité de service. 

« 2020 aura mis à l’épreuve nos clients, nos équipes et nos partenaires. La COVID-19 nous a ramenés à l’activité de l’année 1989, mais nous avons démontré notre résilience face à ce choc inédit et les rebonds d’activité pendant la période estivale et les fêtes de fin d’année nous ont confortés dans nos convictions : dès que les restrictions de circulation s’assouplissent, les Français montrent qu’ils ont plus que jamais envie de voyager pour travailler, retrouver leurs proches ou découvrir le monde. C’est pourquoi nous nous préparons, en adaptant et en améliorant nos services aux passagers. Nous serons prêts pour participer à la reprise. » déclare Philippe Crébassa, président du Directoire d’ATB