Actus locales

Coronavirus : Aucune augmentation de la jauge de spectateurs au Stade Toulousain

20 août 2020 à 07h55 Par Guillaume Pannetier
Didier Lacroix en conférence de presse après le confinement en juillet 2020.
Crédit photo : Guillaume Pannetier

Pas de jauge augmentée pour le Stade Toulousain. Avec l’obligation du port du masque étendu à toute la Ville rose, le Stade ne peut accueillir maximum 5 000 personnes. Une nouvelle difficile pour le club des rouges et noirs qui espérait bien passer au dessus de la fameuse jauge.

Une décision difficile pour les équipes du Stade Toulousain. Suite à l’obligation du port du masque à l’ensemble de la ville de Toulouse, le préfet Etienne Guyot a été ferme concernant la jauge des 5 000 personnes pour un événement. Lors de cette conférence de presse tenue ce mercredi midi, le préfet de Haute-Garonne n’accordera aucune dérogation pour les rassemblements de plus de 5 000 personnes.

«Je n'ai pas l'intention d'autoriser de dérogation pour les rassemblements de plus de 5 000 personnes. Ce serait absolument incohérent avec la mesure que je prends aujourd'hui.» déclare Étienne Guyot, préfet de Haute-Garonne.

La jauge des 5 000 personnes sera respectée

Le premier match du Stade Toulousain est le 12 septembre face à La Rochelle en Top 14. Il n’y aura pas plus de 5 000 supporters. Mais le plus gros match prévu est le fameux 1/4 de finale Toulouse/Ulster. C'est une énorme désillusion pour le club et ses supporters car près de 30 000 billets avait déjà été vendus pour ce quart de finale de Champions Cup. Il faudra donc déterminer quels seront les 5 000 supporters qui pourront assister au match pour 25 000 recalés.

Lors d’une conférence de presse en juillet, le président Didier Lacroix expliquait qu'à huis clos, son club avait "une espérance de vie de 40 jours" et que le jauge n'était pas la solution.

Dans un communiqué publié ce mercredi soir, le club prend «bonne note de la décision du préfet» et poursuit les échanges avec la Préfecture afin de présenter toutes les garanties nécessaires et tous les protocoles de sécurité sanitaires sur lesquels le club s’engagera pour chacun de ses événements.

Une douche froide pour le Stade, et économiquement la situation se tend un peu plus.