Actus locales

Coronavirus : détails de l'allègement du confinement

24 novembre 2020 à 20h04 Par Guillaume Pannetier
Le chef de l'État s'est exprimé sur l'évolution de la situation à ce mardi 24 novembre à 20 heures.
Crédit photo : Guillaume Pannetier

Quels sont les détails de l'assouplissement du confinement ? Emmanuel Macron s'est exprimé à 20h ce soir devant les Français. Une prise de parole permettant de clarifier le cap et la stratégie des mois à venir.

Emmanuel Macron a pris la parole à 20 heures ce mardi soir sur l'allègement des restrictions. Trois phases de déconfinement sont prévues, le 28 novembre, le 15 décembre, puis le 20 janvier. L'attestation de déplacement dérogatoire reste quant à elle en vigueur.

Réouverture des commerces le 28 novembre

Le Président de la République a annoncé un premier allègement ce samedi. Les commerces considérés comme « non essentiels », et toutes les boutiques pourront accueillir de nouveau des clients à partir du samedi 28 novembre, jusqu'à 21 heures. A partir de cette date, les déplacements pour motif de promenade et activité physique en extérieur seront autorisés dans un rayon de 20 kilomètres et ce, pour une durée de trois heures. 

Les églises, mosquées, temples et autres lieux de culte pourront rouvrir leurs portes aux fidèles, avec une jauge fixée à 30 personnes et un protocole sanitaire renforcé.

A Toulouse, la municipalité offrira 6 journées durant lesquelles les clients des commerces pourront bénéficier d’un stationnement gratuit de 3 heures dans les parkings souterrains du centre-ville, annonce le maire Jean-Luc Moudenc.

Levée du confinement le 15 décembre 

Si la situation sanitaire s'est bien améliorée, le confinement prendra fin le 15 décembre. Il sera donc possible de se déplacer sur l'ensemble du territoire sans attestation, avec un couvre-feu de 21h à 7h, sauf durant les soirées des 24 et le 31 décembre qui ne connaîtront pas de restriction au niveau des horaires.

Par ailleurs, l'ouverture des stations de sports d'hiver ne se fera sans doute pas avant janvier. "Il me semble impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes et il est préférable de privilégier une réouverture courant janvier" déclare le Président de la République.

Réouverture des restaurants le 20 janvier

La dernière étape sera le 20 janvier. Si le nombre de contaminations reste en-dessous de 5000 par jour, "les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir". Les cours de collège et lycée pourront se dérouler en présentiel à partir de cette date, suivis 15 jours plus tard par les universités.

Pas de vaccination obligatoire

Les premiers vaccins contre la Covid-19 seront disponibles en France dès fin décembre ou début janvier, à condition qu'ils soivent validés par les autorités de régulation sanitaires, mais la vaccination ne sera pas obligatoire, a déclaré Emmanuel Macron.