Coincée à la gare Matabiau, la chanson d'une jeune Américaine sur la grève SNCF

Alors qu'elle était coincée en gare Matabiau, une chanteuse Américaine a écrit une chanson et posté un clip sur la grève SNCF.

TOULOUSE FM
Crédit: Madeline Furhman devant la gare Matabiau / Capture �cran Youtube

4 avril 2018 à 16h08 - Modifié : 4 avril 2018 à 16h29 par Matthieu Castelle

Elle s'appelle Madeline Furhman. La jeune chanteuse Américaine vivant en France a composé une chanson sur le mouvement social de la SNCF. Posté mardi sur Youtube, le clip "Ma chère SNCF" a été tourné, par hasard, à la gare Matabiau de Toulouse où elle se dit coincée, faute de trains. 

La jeune chanteuse de 24 ans vit à Rennes depuis plusieurs années où elle se consacre à la musique. Elle avait déjà fait parler d’elle en novembre dernier pour avoir fait apparaître dans l'un de ses clips la fille de Michael Jackson, qui est une de ses amies d’enfance.

Accompagnée de sa guitare, sac à dos sur les épaules, Madeline déambule dans les couloirs de Matabiau et la jeune chanteuse raconte ses galères en musique. "Soit complet, soit supprimé, je peux pas réserver, ni pour Nantes, ni pour Nice, ni pour Montpellier" chante-t-elle. 

"Ma chère SNCF, pourquoi vous faites grève, ça sert à quel rêve ? Alors moi américaine, je comprends pas ça, je comprends pas vos lois. Comme vous pouvez faire grève n’importe quand, vous saviez bien que le temps c’est de l’argent. Peut-être que c’est juste français, alors je comprends", poursuit-elle avant de conclure par "J’ai écrit cette chanson pour vous dire comment vous nous faites "chier"

Un buzz sans arrière-pensées

Madeline Furhman adopte le ton de l'humour et prend d’ailleurs le soin de préciser qu’il n’y a pas d’animosité. "Cette chanson est simplement l’avis d’une Américaine pendant la période des grèves de la SNCF. Ce n’est pas pour être méchante, ni pour diminuer le but de cette grève. Elle ne sert aucun intérêt politique. C’est seulement pour partager mes sentiments, coincée à la gare de Toulouse", écrit-elle en préambule sur sa page Youtube pour ne pas froisser les cheminots. 

Dernier article