Actus locales

Andorre : La Nationale 22 rouvre ce vendredi entre la France et la Principauté

13 mai 2019 à 14h45 Par Stéphanie Mosbach
Toulouse, le préfet de la région Occitanie aux côtés du chef du gouvernement andorran
Crédit photo : Stéphanie Mosbach

C'est allé plus vite que prévu ! La route entre la France et le Pas de la Case rouvrira ce vendredi 17 mai 2019, dans l'après-midi. Fermée depuis le 27 avril dernier au soir, seule route d'accès menant à la Principauté d'Andorre, par l'Ariège, sera à nouveau accessible dans les deux sens. L'annonce a été faite ce lundi à la préfecture de Toulouse en présence de Etienne Guyot et d'Antoni Martí, chef du gouvernement andorran en fonction. Soit une semaine en avance. La Direction interdépartementale des routes du Sud-Ouest (Dirso) a employé les grands moyens. 20 000m3 de déblais ont été dégagés, l'équivalent de 1 000 camions. Un travail effectué par près de 20 personnes, jour et nuit de 6h à 21h. Pour rappel : la route avait été coupé après un important éboulement. Pour se rendre au Pas de la Case, le seul chemin était en passant par l'Espagne. Un trajet supplémentaire de deux heures de route. Le préfet d'Occitanie Etienne Guyot a indiqué que l'ouverture dans les deux sens "Un dispositif provisoire mis en place pour que cela aille le plus vite possible". Mais, il faudra rouler à 30km/h. La route est provisoirement élargie pour permettre la circulation dans les deux sens. La zone des travaux restant encore sensible même si la Dirso représentée par Hubert Ferry-Wilczek, assure que "C'est plus sécurisé qu'avant l'éboulement". Il s'agit de la fin d'une première phase de travaux.

Coût total de la 1ère phase des travaux 1 million d’euros pris en charge par l’état français. L’Andorre a indiqué qu’elle accueillerait sur son territoire au moins 3 000 m3, si aucune solution n'est trouvée. Mais le coût pourrait augmenter notamment dans le traitement des déblais. Il faudra ajouter 500 000 euros de plus pour les amener dans des sites spécialisés. La deuxième phase débutera cette semaine. La bonne nouvelle rassure la Principauté selon Antoni Martí, chef du gouvernement en fonction (...)

Écouter le podcast

Soit une semaine plus tôt. Environ 100 000 voitures passent chaque mois de mai sur cette route. Dans l’année, il y a 3 millions de visiteurs français. D'après les estimations, le Pas de la Case a perdu près de 300 000 visiteurs. "Et la société économique du Pas de la Case représente 21% du Produit Intérieur Brut (PIB) de l'Andorre", précise le chef du gouvernement andorran, Antoni Martí.