Alstom a remporté le marché de la troisième ligne de métro à Toulouse

Le groupe français Alstom construira la troisième ligne de métro à Toulouse. Alstom va construire et l'exploiter cette nouvelle ligne de métro pour 713 millions d'euros. Le constructeur a proposé des rames automatiques de 2,70 m de large, capables d'atteindre une vitesse moyenne de 41 km/h.

TOULOUSE FM
Alstom a remport� l'appel d'offres pour la construction de la troisi�me ligne de m�tro � Toulouse, a
Crédit: Tiss�o.

4 novembre 2020 à 12h03 - Modifié : 4 novembre 2020 à 12h06 par Guillaume Pannetier

C'est lors du Comité Syndical du 4 novembre 2020, que le choix final du système de transport pour la 3ème ligne de métro a été voté en faveur d’Alstom. Le marché porte sur la construction du matériel roulant, du système automatique et de la maintenance de la troisième ligne du métro à Toulouse, longue de 27 km, dont le financement est estimé à 2,7 milliards d’euros et qui sera à 80 % sous-terrain.

Un marché colossal à 713,6 millions d’euros

Le groupe français Alstom devant Siemens. Et pour ce marché de 713 millions d’euros HT, Alstom a été préféré à trois autres candidats: l’allemand Siemens, le groupe italo-japonais Ansaldo-Hitachi et l’Espagnol CAF associé au français Thalès.

"Ce marché est essentiel pour la relance économique et contribuera au développement des emplois locaux. C’est une nouvelle étape qui concrétise l’avancement du projet de 3ème ligne du métro toulousain." affirme Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole.

La ligne entrera en service à l’horizon 2025

"Le choix a été fait en constatant que l’offre d’Alstom était à la fois la moins chère et la meilleure techniquement", a déclaré lors de l’annonce Jean Michel Lattes, président de Tisséo Ingénierie. Le système de transport comprend le matériel roulant (rames), les équipements d’automatisme et de voie, l’alimentation électrique et la maintenance. Cette troisième ligne, qui ralliera Colomiers à Labège, devait voir le jour en 2025 mais est reportée, crise sanitaire oblige.

Un aspect futuriste

La future rame du métro toulousain sera dotée d'un matériel roulant de la gamme Métropolis, qui équipe déjà Barcelone, Buenos Aires, Budapest, ou bien encore Sydney. Les rames d'Alstom mesureront 36 mètres de long, extensibles à 48 mètres, pour 2,70 mètres de large et permettront de transporter entre 286 et 386 passagers. Au total, 5 000 usagers par heure pourraient y être transportés.

Dernier article


Titres diffusés

Rechercher
Aucun titre

En FM

Ariège

  • Ax-les-Thermes : 95.6
  • Pamiers : 102.9

Haute-Garonne

  • Saint-Gaudens : 93.6
  • Toulouse : 92.6

Gers

  • Auch : 88.6