Actus locales

Airbus va supprimer plus de 2300 postes dans la défense et le spatial, dont 400 en France

18 février 2020 à 18h35 Par Guillaume Pannetier
Airbus Defense and Space va supprimer plus de 2300 postes, dont 400 en France.
Crédit photo : Airbus

Le groupe explique cette mesure par "l'atonie du marché spatial" et le report de plusieurs contrats.

Airbus a annoncé mercredi 19 février son intention de supprimer plus de 2300 postes dans ses activités de défense et spatiales en raison du ralentissement de son carnet de commandes et du report de plusieurs contrats.

Le projet présenté aux représentants du personnel d'Airbus Defense & Space prévoit la suppression de 2362 emplois au total d'ici à 2021, dont 829 en Allemagne, 357 au Royaume-Uni, 630 en Espagne et 404 en France.

Le groupe explique que ces mesures sont nécessaires « principalement en raison de l'atonie du marché spatial et du report de plusieurs contrats de défense ». L'armée de l'air allemande a notamment refusé l'an dernier de prendre livraison de deux exemplaires du gros porteur militaire A400M, qui connaît des problèmes techniques récurrents.

Airbus Defense & Space, division formée en 2014, emploie 34.000 personnes dont 13.000 en Allemagne et génère environ 20% du chiffre d'affaires total du groupe Airbus.